27 juillet 2021
cd projekt cyber-attaque, cyberpunk 2077, cd projekt hacker, hacking

Autres : CD Projekt victime d’une cyber-attaque – MAJ 15/02

Vous êtes probablement déjà tous au courant, CD Projekt a été victime d’une cyber-attaque. Des hackers auraient accédé à leur système et auraient téléchargé plusieurs données dont les codes sources de plusieurs de leurs jeux.


Mise à jour du 24 février 2021

À l’heure où nous mettons à jour cette news, le studio polonais CD Projekt utiliserait la loi DMCA afin de limiter les fuites des données qui leur ont été volées. C’est en tout cas ce que révèle un email intercepté par le site Vice.

La loi DMCA, c’est quoi ? En quelques mots, la loi DMCA est une loi qui permet des protéger les créateurs/ayants droits contre l’utilisation, le partage, etc. illégale de leurs biens. Dans le cas de CD Projekt, ça leur permet d’éviter que ces données (codes sources des jeux principalement) soient trouvables trop facilement.

Mise à jour du 15 février 2021

7 millions de dollars, c’est le prix auquel les données dérobées à CD Projekt auraient été vendus. C’est en tout cas ce que révèle Kela, une organisation spécialisée dans les données issues du dark web. Selon cette même source, l’acheteur aurait accepté de ne pas distribuer les données achetées ou de les revendre.

Il semblerait que le destin s’acharne sur le studio de développement polonais, CD Projekt. Après un lancement catastrophique pour Cyberpunk 2077, le studio à qui on doit la franchise The Witcher est de nouveau sous le feu des projecteurs. Cette fois, ils ne sont pas -directement- responsables de ce qu’il se passe. En effet, des hackers auraient réussi à accéder à leur système et à télécharger plusieurs de leurs données : une cyber-attaque dans les règles de l’art.

Parmi ces données, on peut citer, par exemple les codes sources de The Witcher 3, Cyberpunk 2077 et du jeu de cartes Gwent. Le groupe de hackers a également mentionné, dans une lettre de rançon, qu’ils auraient récupéré plusieurs documents compromettants (liés à la comptabilité de l’entreprise, les ressources humaines, les investisseurs, etc.) et qu’ils n’hésiteraient pas à tout vendre et/ou publier sur le net dans le cas où CD Projekt ne leur donnerait pas ce qu’ils demandent.

La lettre de rançon

!!!!!!!!!! Salut CD Projekt !!!!!!!!!!

Vous vous êtes fait avoir de manière épique.

Nous avons récupéré les copies complètes des codes sources de Cyberpunk 2077, Witcher 3, Gwent et d’une version de Witcher 3 qui n’est pas sortie.

Nous avons également copié tous vos documents concernant la comptabilité, l’administration, les ressources humaines, le département juridique, les relations avec les investisseurs et bien plus encore.

De plus, nous avons crypté tous vos serveurs, mais nous comprenons que vous allez probablement les récupérer via des backups.

Si nous ne trouvons pas un accord, nous vendrons vos données ou les publierons en ligne. Et vos documents seront envoyés à nos contacts dans le domaine du journalisme gaming. Votre image publique dégringolera encore plus lorsque les joueurs verront à quel point votre entreprise fonctionne de manière merdique. Vous perdrez la confiance de vos investisseurs et vos actions dégringolera encore plus.

Vous avez 48 heures pour nous contacter.

Source : traduction de la lettre laissée sur les serveurs de CD Projekt

Sans perdre de temps, CD Projekt a souhaité mettre les choses au clair sur Twitter. C’est avec une lettre, en anglais, que le studio a précisé qu’il n’allait pas donner suite aux revendications des hackers. Ils ont également profité de leur communiqué pour signaler qu’aucune information privée n’avait été volée. Ils ont également précisé qu’ils avaient déjà pris contact avec les autorités compétentes afin de trouver les personnes responsables.

Etant donné que cela fait déjà 24 heures que le piratage a eu lieu, nous devrions voir demain si les hackers mettront à exécution leurs menaces. Si tel était le cas, l’entreprise pourrait se retrouver dans une situation difficile. Outre la perte de confiance que cela entraînerait auprès des investisseurs, la divulgation (ou la vente) des codes sources de leurs jeux pourraient être tout aussi néfaste.

Un code source, c’est quoi ?

Un code source c’est, en quelques mots, un code informatique qui indique aux ordinateur ce qu’ils doivent faire. Lorsqu’un jeu est publié, le code est généralement compilé et est protégé afin d’éviter que le jeu soit directement modifié.

Cela veut dire que si le code d’un jeu est divulgué, celui-ci peut être modifié de manière importante et piraté. Cela pourrait également fournir des ressources supplémentaires aux studios qui souhaiteraient s’inspirer du code afin de développer leurs propres jeux.

Et vous, que pensez-vous de toute cette affaire ? Pensez-vous que le groupe de hackers mettre à exécution leurs menaces ? N’hésitez pas à nous le faire savoir directement dans l’espace commentaire ou sur Discord. Vous pouvez également nous suivre sur Twitter afin de manquer news ou nous contacter directement pour plus d’informations.

Source – CD Projekt victime d’une cyber-attaque

NHKar

J'ai la fâcheuse tendance à dire ce que je pense, surtout quand ça touche aux jeux vidéo.

Voir tous les articles de NHKar →

Une réflexion sur « Autres : CD Projekt victime d’une cyber-attaque – MAJ 15/02 »

  1. À noter que la communauté est assez partagée. Certains joueurs parlent d’un retour de bâton pour le studio polonais tandis que d’autres évoquent la possibilité d’une mise en scène.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *